• Marilyn

Vive les podcast!

Hier, j' ai écouté Mazarine Pingeot. Elle était invitée par Augustin Trapenard. Elle parlait de son dernier roman, Se taire. ( https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-03-septembre-2019 )

Une réflexion générale sur le silence, le parler, les mots, mais aussi sur l'importance de celui qui écoute qui revoie à mes préoccupations quotidiennes : Comment aider Hugo à communiquer?

Forcément, j'ai retrouvé Hugo et ses difficultés de l'an dernier qui me réclamait une voix pour se faire entendre et briser le silence.

Forcément, j'ai retrouvé les interventions sur le vocabulaire de base qu'il faut mettre à disposition dans les outils de communication.

Mais j'ai surtout retrouvé l'importance du partenaire de communication. La personne qui va recevoir les mots, permettant ainsi de libérer du silence, faisant exister une parole qui a parfois tant de mal à se faire entendre.

J'ai retrouvé Hugo et ses difficultés à parler avec ses lettres avec d'autres personnes que moi.

J'ai retrouvé Hugo tout heureux de savoir qu'il pourrait désormais parler avec Minspeak avec Véro sa Super Orthophoniste.

Au cours de l'été Véro est venue passer une matinée à la maison pour comprendre comment fonctionnait Minspeak !

J'ai retrouvé Hugo qui adore que je lui téléphone mais qui est triste de ne pas pouvoir me répondre!


"Il ne suffit pas de dire pour être entendu, il faut quelqu'un pour écouter".


Aujourd'hui, je dois placer le partenaire de communication dans une place centrale.

Mais comment inviter les gens à écouter Hugo ?

Comment les inciter à utiliser des outils de communication robustes qui permettent à Hugo d'exprimer pleinement tout ce qu'il a à dire?

Comment devient on un partenaire de communication pour Hugo?

Comment puis-je l'aider à communiquer avec d'autres?

Comment faire comprendre aux autres qu'il a des choses à dire, à leur dire?






41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout