Petits jeux entre amis ...

S'adapter et apprendre

IMG_0077.JPG
lynx.jpg

Vous avez tout vu??

Encore un jeu qu'on a utilisé au delà de ce que les concepteurs ont pu imaginer...

C'est parfois tellement difficile de trouver un support qui convient que lorsqu'on le trouve, on explore au maximum les possibilités qu'il offre! 

Bref le Lynx géant fut pendant longtemps une ressource inépuisable,que l'on a complété par le lynx des bébés, et tous les autres de la série .

Enseignant et tableau noir

Jeux conjugue

Et si on apprenait les conjugaisons en jouant. Une idée pour une dernière heure de cours de la journée... 

On fédère un groupe autour d'une activité. 

On apprend les temps, les personnes et les groupes

On évite les récitations de conjugaison qui ne sont pas maîtrisées pour autant

On passe un bon moment

On n'a pas besoin d'un matériel de dingue, ni d'un grand temps de préparation... trois dés à personnaliser suffisent!

IMG_2181[1].JPG

Jeu intemporel

Le scrabble! le premier jeu auquel nous avons joué avec Hugo! 

Pas besoin de savoir lire ou écrire pour jouer! On peut commencer à jouer par équipe! Le non lecteur commencera par choisir les lettres, les disposer dans la réglette.Dans ce cas, il travaillera le nombre et la coordination oeil main ! On peut aussi jouer à inventer des mots... c'est le début de la littératie avec les gribouillis... mais alors, essayez de lire ce qui a été écrit! fou rire garanti! et quoi de mieux que de s'amuser avec des lettres? C'est le meilleur moyen d'apprendre, de créer de la complicité entre vous ... les lettres ne seront plus des "trucs qu'il faut apprendre" mais un bon souvenir partagé avec une personne qu'on apprécie... elles porteront en elles un peu de la magie de l'instant, insdispensable à l'apprentissage... 

On apprend aussi à composer des mots dans tous les sens et ça c'est génial pour le répérage dans l'espace! 

Un pas de plus on arrive à combiner les mots à écrire avec des mots écrits... 

Puis dernier pas, on devient stratege et on compte les points... on travaille alors addition et multiplication... 

Au final avec un jeu de scrabble on ne s'ennuie jamais et on n'a pas fini d'apprendre!

IMG_1785_edited.jpg

Tapis volant!

Donner un cadre multi sensoriel aux apprentissages favorise l'encodage mnésique (promis j'ai déja lu ça quelque part ...).

On a donc 

  • un support visuel : les dessins sur le tapis  

  • un support tactile : la texture du tapis 

  • un support émotionnel : le plaisir du jeu partagé

  • un support auditif : les commentaires de la situation d'apprentissage 

  • un support kinesthésique : la  manipulation des lettres mobiles, les personnages des alphas, et les cusenaires et autres perles à compter

IMG_0392.jpg

On joue avec les glaçons!

Avec les glaçons, plein de jeux à inventer et encore plus de choses à travailler!

  • la coordination main /oeil (activité soufflée par notre orthoptiste préféré) en voulant attraper un glaçon dans le lavabo, la baignoire, une bassine

  • La description en travaillant sur les qualificatifs, (couleur, température mais aussi le poids si vous avez une balance sous la main!)
    Cette étape est intéressante en communication (mettre des mots sur les couleurs, les ressentis) mais aussi pour l'approche mathématique (travail de l'addition, soustraction). 

  • la logique en travaillant l'alternance des couleurs, des sensations, en mettant en place les premières suites logiques... 

  • l'association nombre quantité. Ici en association avec les chiffres rugueux (Montessori). 

  • l'addition . Cette activité découle de l'activité précédente. On a 5 glaçons  mais  2 glaçons bleus et 3 rouges . Les premiers pas de l'addition sont posés. Les chiffres rugueux permettent d'écrire l'équation. 

  • La soustraction . si on enlève nos 3 glaçons rouges, il reste combien de glaçons?

Chez nous, le glaçon lumineux a aussi été un doudou pour Hugo et un super outil pour travailler la poursuite visuelle! 

loto des odeurs.jpg

Odeurs, arômes, effluves, exhalaisons, fragrances, fumets, parfums, senteurs...

On connait tous la "madeleine de Proust", mais on sait moins que les odeurs ont permis la survie de l'espèce durant la préhistoire, permettant à l'homme de chasser pour se nourrir et de reconnaître les plantes comestibles... 

Aujourd'hui, on oublie un peu notre nez, réveillons le pour apprendre!