• Marilyn

Trouver les mots...

Quand les mots ne sortent pas de la bouche, quand on utilise un outil de communication le temps de réponse est plus long et les réponses ne fusent pas aussi fluidement...

Quand on est en période d'apprentissage de la communication après en avoir été privé pendant des années, le partenaire de communication doit être patient, savoir attendre les réponses.

Quand on a eu des outils de communication tard (vers 10 ans), on apprend à communiquer autrement et souvent via les fameux "troubles du comportement".

Quand on utilise un outil de communication, et qu'on apprend à communiquer souvent on ne finit pas ses phrases. Avec le clavier papier, il faut "beaucoup de lettres " pour écrire un mot. Avec Minspeak, on combine ou ou trois touches. Cela va plus vite mais c'est également facile de s’arrêter en plein milieu du mot. ... il est difficile pour le partenaire de communication de proposer des fins de mots, il n'a aucun indice sonore à sa disposition.

Quand on est confinés, l'intensité des émotions peut être rapidement à son niveau maximum.

Quand on est confinés, les émotions ressenties sont souvent des émotions difficiles à accepter et à dire. On a peur, peur de la contamination, des effets , des conséquences de ce Covid. On est en colère également. On est triste, triste de ne pas pouvoir continuer nos activités préférées, aller voir Tonton Fafa, Papi et les copains, bosser avec les membres de la Dream Team (les rééducateurs d'Hugo).

Toutes ces émotions on travaille à les exprimer avec Hugo. J'ai sorti des super cartes des émotions piquées sur le web . On a retrouvé un jeu dans nos placards sur le loto des émotions. Les mots pour parler des émotions sont extrêmement accessibles dans Minspeak , la synthèse vocale est à disposition en permanence. Je propose à Hugo de parler d'écrire des poèmes. C'est souvent ainsi qu'il parvient à exprimer le mieux l'intensité de ses émotions avec moi.

Mais rien... Rien... RIEN !

Parfois un mot: Confinement , tel est le titre de son futur poème. mais impossible pour lui de nous en dire plus!

Une lettre le P qui laisse deviner une peur qui l'envahit, mais qu'il ne peut pas dire. ne parvient pas à exprimer ce qu'il ressent autrement que par son corps... et ce sont souvent les dents qui parlent! Elles sont d'autant plus bavardes qu'une sortie ravitaillement a eu lieu ou est prévue ...

Pourquoi ne me dit il pas sa peur? Suis je trop proche de lui? Veut il me protéger de cette peur? Est elle trop forte et ne pas la nommer est ce une manière de s'en protéger?

Quand l'oralisation n'est pas fluide, le temps de construction de la réponse peut aussi devenir un interdit posé par le communiquant lui même...



94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout