• Marilyn

Secrets ...

Chers parents vous savez combien ces moments avant de dormir sont importants... C'est le plus souvent le moment de prédilection pour les secrets... Mais comment on fait quand on ne peut pas parler?

C'est une vaste question!

Pour ma part j'y avais répondu en mettant en place un tableau de lettres pour discuter avant d'éteindre la lumière. Et oui car quand on a un outil de communication low tech comme on dit (c'est à dire qui n'émet aucun son!) on a le plus souvent besoin de ses yeux pour remplacer l'oreille. On désigne un picto ou une lettre pour Hugo et le partenaire de communication du moment (bref moi !) je dois regarder ce que désigne Hugo et construire sa phrase pour oraliser sa pensée. Bref c'est génial tout ça mais il faut de la lumière, sinon on ne voit pas. C'est d'autant plus important que les gestes d'Hugo sont parfois lents mais souvent brefs et il m'arrive dans ces cas là de lui demander de répéter car je n'ai pas vu ce qu'il a dit (la lettre qu'il a montrée). Tout cela pour dire que parler dans la semi obscurité n'est pas chose aisée ... bien au contraire!

Or Hugo a besoin de ces temps de papotage nocturne... Mais comment faire ? Allumer la lumière? c'est ainsi que l'on a fonctionné mais cela hypothéquait les chances d'endormissement rapide ... et je vous avoue après des années sans sommeil que dormir est vital.

Pourtant pas d'autres solution! Dans certains cas, les cauchemars, les terreurs d'endormissement, les secrets aussi doivent être dévoilés! Alors j'ai réfléchi... Et j'ai eu la chance de croiser le chemin de couturières et de brodeuses au collège et on a fait la connaissance également de Agathe, une personne fantastique dotée de pouvoirs magiques, lire avec les doigts.

A leur contact sans qu'elles le sachent même l'idée à germer... Il nous fallait un alphabet tactile pour pouvoir reconnaitre les lettres du bout des doigts ... Un peu comme le braille!

Et comment faire? on n'allait pas se mettre au braille! je ne suis pas sure de pouvoir avoir la sensibilité nécessaire au bout des doigts ni un cerveau suffisamment actif en pleine nuit pour comprendre le braille (qui pourrait par contre intéresser Hugo mais chut on ne va pas lui transmettre l'idée, il en a bien assez tout seul!)

Et un matin... la petite ampoule s'est éclairée, comme dans les bandes dessinées! il suffisait de broder les lettres, normalement en choisissant une police adaptée et le relief de la broderie et en connaissant l'organisation des lettres on devrait pouvoir parler dans le noir!

Un coup de fil à Amandine, ma collègue brodeuse et j'apprends qu'il existe même du fil phosphorescent!

Il ne restait que la réalisation !

Alors au risque de vous décevoir, je n'ai pas enfilé l'aiguille et commencé la broderie comme toute jeune fille au millénaire précédent mais j'ai délégué ce travail . Pas loin de la maison un magasin de linge de maison propose des broderies. Cette boutique avait déjà réalisé un étendard pour Hugo qui lui sert de blason! Nous les avons recontactés et nous voila!

Dans quelques instants nous allons essayer l'oreiller pour parler...

Je pense qu'il faudra un peu de temps pour s'habituer pour nous deux à ce nouvel outil...

et surtout je me dis que cela peut aussi être un super outil pour le futur...

( #inspirée par la lecture du livre quand j'étais invisible de Martin Pistorius)



96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout