• Marilyn

Philosophons....

Et oui ... j'ai bien envie de vous livrer ma réflexion du jour... Hugo me l'a soufflée à plusieurs reprises mais j'ai toujours du mal à l'intégrer ... Pour communiquer il faut être deux... ça veut dire qu'on ne peut pas communiquer tout seul...

Cette période de confinement me renvoie à cette triste réalité...

Depuis la naissance d'Hugo lorsqu'on me demande comment je fais pour avoir autant de projets en même temps, (clin d'oeil à Marie!) je réponds que je pratique les transferts d'énergie. Je prends de l'énergie à la maison et je l'amène au travail et l'énergie du travail je la ramène à la maison. Parfois entre les deux , il y a eu des pertes d'énergie... et cela m'a amenée à changer de travail...

Oui ...

oui mais là on est confinés... ça veut dire que même si je continue à travailler je ne peux plus aller chercher de l'énergie en dehors de la maison ... Cela veut dire que je ne ramène plus d'énergie à la maison pour Hugo...

Les échanges que je maintiens avec l'extérieur sont insuffisants pour nourrir Hugo . Ils nous permettent uniquement de rester à la surface mais pas de nager... Nous manquons d'énergie. Je manque d'idées... je ne sais plus de quoi parler avec Hugo. ... et oui parce que lorsqu'on communique avec Hugo, il faut vraiment lancer la conversation. Il décide ensuite la suivre ou pas ... mais il n'est jamais initiateur de la communication et communiquer lui demande tant qu'il ne communiquera que si il est sur que son interlocuteur l'écoute...

Alors dans ces moments où nous avons le plus besoin de communiquer pour maintenir les liens, ils se détendent et si l'on y fait pas attention on perd la communication ou plus exactement on perd les outils de communication et on revient à une communication plus primitive , plus corporelle mais aussi plus tyrannique car les demandes sont moins bien comprises...

Alors comment faire?

Comment faire pour que ceux dont nous sommes AUSSI les partenaires de communication privilégiés et parfois uniques continuent à communiquer lorsque nous avons cette perte d'énergie?

La solution sur le papier est simple... il faut multiplier les personnes avec qui communiquer... j'ai d'ailleurs fait un post la dessus (https://tracetavoix.wixsite.com/website/post/i-have-a-dream) . Mais dans la réalité ce n'est pas si instantanée que la création d'un groupe whatsapp...

Parce que pour communiquer il faut avoir des choses à dire, vous vous souvenez je parlais de l'énergie en ce début de post, celle qui permet d'avoir aussi des choses à partager avec Hugo , celle qui en t'obligeant de partir stimule l'envie de rentrer chez soi... Ben cette énergie s'est diluée dans le confinement et peu à peu la communication s'est estompée.

Mais comment faire?

Comment faire pour reprendre le chemin de la communication alors qu'il reste encore presque 3 semaines de confinement???

Voila mon questionnement depuis ce matin...

J'ai une ébauche de réponse...

  • retrouver des centres d’intérêt communs.. Ici ce sera peinture (visiter des musées et écouter des émissions sur les arts) regarder des documentaires sur les romains. L'idée est de faire entrer des contenus tout fait sur lesquels nous pourrons ensuite échanger.

  • Continuer les lectures à haute voix de textes que j'aime et que j'ai envie de faire découvrir à Hugo (on est en plein dans la trilogie de Marcel Pagnol et ça fait un bien fou de repartir dans la garrigue)

  • Favoriser les rencontres virtuels : les cafés des confinés, les réunions , les journées de formation.... Bref tous les endroits qui permettent un réel échange !

Bref : en résumé.. pour communiquer il faut avoir des choses à dire et nous on va en chercher!:)




71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout