• Marilyn

Paradoxal

TADDAAAAAM... j'ai passé toutes les vacances de Toussaint à refaire la partie site internet collée au blog! Vous savez pourquoi?

Vous commencez à me connaitre, j'adore vivre des aventures extraordinaires.

Aujourd'hui, une nouvelle commence. Il y a des mois que je la prépare, mais vous savez j'ai parfois tendance à faire de détours! Là c'est officiel, je me lance!

Au cours des quatorze années qui viennent de s'écouler, j'ai acquis une certitude : nous sommes entrainés dans des spirales. Certaines nous tirent vers le haut et d'autres nous aspirent vers le bas.

Dans vie il n'est pas toujours facile de savoir si nous sommes dans un cercle vicieux ou vertueux , car nous sommes pris dans nos routines. Mais moi j'ai eu de la chance...

j'ai fait une expérience qui m'a permis d'en prendre conscience.

Privé de communication pendant plus de 10 ans, Hugo était considéré comme déficient intellectuel sévère. Je garde en mémoire la violence des mots d'un psychiatre dont je tairai le nom qui m'a conseillé d'apprendre à Hugo à s'habiller plutôt que de lui travailler les apprentissages fondamentaux. Outre la violence, cette phrase résume bien l'idée générale. Il ne parle pas, il ne sait pas s'habiller seul, ce n'est pas la peine d'essayer de lui apprendre quoique ce soit.

Mais ceux qui me connaissent savent combien je peux être entêtée... Alors j'ai pas écouté, j'ai continué, continué à jouer avec mes lettres et mes chiffres avec Hugo. Et un jour, un beau jour de décembre, Hugo m'a montré qu'il savait écrire! Il pouvait donc communiquer par écrit avec moi! Et là, tout est devenu différent! Peu à peu sa place dans la société a évolué. Il a été reconnu compétent voire talentueux pour la pertinence de ses textes.

Nous avions quitté la spirale infernale !

Notre vie en a été bouleversée ! et au fil des jours, des mois et des années, l'évidence s'est imposée. Permettre à tous d'apprendre et de communiquer est le meilleur levier pour favoriser l'inclusion! Posons un regard exigeant et adaptons nous pour permettre à chacun d'apprendre afin de développer au maximum son potentiel. Trop souvent le handicap de communication engendre un surhandicap lié à l'absence d'apprentissage. Si il ne parle pas on ne va même pas essayer de travailler en lecture ou dénombrement... Et pourtant mon expérience me prouve que c'est possible!

Alors en ce mois d'octobre dédié à la communication alternative améliorée (je sais j'ai attendu le dernier jour!) , je me lance enfin.

Je vais proposer l'aide que j'aurai aimé recevoir quand Hugo était petit : Etre accompagnée pour lui apprendre à communiquer autrement, et à apprendre. Etre soutenue

Etre aidée pour proposer des activités qui lui correspondaient tant en fonction de ce qu'il aime que ce que les compétences que je voulais travailler.

Vous voulez en savoir plus?? ? https://www.tracetavoix.com/doxa-box


Parce que soyons clair... C'est pas toujours facile de faire ce travail tout seul dans son coin



201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LATIN

Anglais