• Marilyn

I have a dream...

Parce que c'est le moment ou jamais...

parce que c'est le moment ou jamais de repenser le monde, de proposer des nouvelles dynamiques .

Je partage mon rêve avec vous... construire une solidarité nouvelle avec des personnes non oralisantes. Cette solidarité serait basée sur la communication! Osons les paradoxes!


Plusieurs fois j'ai lu les posts d'une amie qui disait combien son fils non verbal était attaché à son téléphone pour vérifier si un de ses amis lui avait envoyé un message.

Au début du confinement, Hugo a demandé à envoyer des messages à une de ses kiné et à son orthophoniste. Il a répondu spontanément à un SMS de Cathy qui prenait de ses nouvelles.

Il m'a demandé de prendre des nouvelles de ses copains Lolo et Enguerand...

Un soir il a fallu que je lui promette d'envoyer un message à son tonton car il était très inquiet....

Ces exemples sont très très personnels... mais indispensables pour comprendre mon rêve: bâtir un réseau de personnes qui voudraient communiquer avec Hugo et tous ses "copains privés de parole" et qui se sentent (souvent à juste titre) privés de communication.

Je sais c'est un peu fou comme truc mais il y a au moins un an que j'y pense...

Mais si on y pense, vous avez tous entendu parler des associations de parrains et marraines de coeur? des grands parents de coeur?

Alors pourquoi pas ?

"Ce n'est pas parce que je ne parle pas que j'ai rien à dire" tel était le titre de ma première intervention au salon Autonomic à Toulouse. Et ce n'est pas parce qu'on ne parle pas qu'on n'a rien à partager!

Mais sous quelle forme?

L'idéal serait une forme associative ... Hugo fait partie, comme beaucoup des personnes non oralisantes, des personnes vulnérables et il n'est pas question de le mettre en danger...

Avec quels outils?

Le confinement nous montre que nous pouvons communiquer à distance facilement... SMS, mails, mini vidéos... tout fuse ! Pour ma part je pense que je n'ai jamais eu de contacts si soutenus que pendant cette période. Les supports et les outils existent. et qui n'a jamais répondu avec un émoji à un sms?

Nos proches non verbaux sont donc équipés pour manipuler ces outils! Pour des réponses plus élaborées, ils peuvent être accompagnés par leur "assistant personnel" (je pique la formule à Nicolas , elle est si jolie!) s'ils ne peuvent pas la formuler seuls.



Alors on essaye?

On réfléchit à une forme?

On s'engage à donner cinq, dix minutes de son temps de manière régulière sous une forme le moins contraignante possible ?


Parce qu'au début ce sera un peu couteux... il faudra penser à contacter ... mais qu'à la longue ce sera enrichissant, (et je pense que le mot est faible!) pour les deux interlocuteurs!


Parce que c'est aussi une manière de retrouver la place des correspondants de nos années collèges!


Parce que c'est essentiel au changement de place et de regard portés sur les personnes non ou peu oralisantes par les autres et par elles mêmes!


Parce que c'est une possibilité de changer le monde dans lequel on vit!







103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LATIN

Anglais