Et si....

Et si on offrait à nos enfants, à tous nos enfants la possibilité d'apprendre... Je sais je suis une vraie utopiste! Pourtant depuis quelques semaines déjà Hugo a la chance de bénéficier de cours en visio. La scolarisation se situe au delà de l'utopie!

Anna et Françoise l'accompagnent respectivement en anglais et en latin. Et moi je regarde mon fils évoluer au fur et à mesure de ses cours.

Je le vois me mettre à distance ou revenir me chercher en fonction de l'émotion qui le submerge.

Je le vois utiliser ses outils de communication, sa planche de lettres ou Minspeak... car j'ai ajouté dans Minspeak (sa synthèse vocale) une grille lui permettant de répondre plus en fournissant moins d'efforts aux questions de Françoise avec de plus en plus d'aisance.

Je le vois également prendre de l'assurance dans sa communication à l'autre. Ainsi, je dois donner le nom des lettres désignées à Anna et surtout pas OSER dire un mot écrit (remarquez vu mon niveau en anglais et mon accent : je le comprends!)

Je le vois tisser des relations avec Anna à qui il a plaisir de raconter les faits importants de la semaine, son week end, ses cours de latin dès qu'elle apparait à l'écran.

Je le vois se soucier des autres, prendre des nouvelles ou dire des paroles réconfortantes.

Je le vois faire des blagues, : dire en allemand à Anna qu'il parle allemand aussi et se regorger de l'effet produit.

Je le vois aussi affiner sa pensée, enrichir ses connaissances de la langue, oser émettre des hypothèses ponctuées par le point d'interrogation.

Mais surtout je le vois capable d'exprimer son incompréhension sans avoir nullement peur de se tromper, ce qui pour Hugo est une chose EXTRAORDINAIRE. Hugo a commencé à marcher dans le noir pour pas nous montrer ses erreurs. Aujourd'hui il a osé dire " je suis perdu". Il a accepté l'aide proposée par Françoise pour remonter à ce qu'il maitrisait pour trouver la solution. Il est resté calme, concentré mais à exprimé son ressenti et demandé de l'aide. C'est une démarche INESPEREE de la part d'Hugo. La passion de Hugo pour cette manière et le regard posé sur lui, lui permettent de se dépasser, c'est inestimable. Il peut aussi exprimer des doutes sur sa compréhension sans se sentir dégradé dans son estime de soi ou dans ce que nous pourrions penser de lui.

Alors OUI ...

Osons que tous les enfants puissent vivre leurs rêves d'apprentissages comme Hugo le fait aujourd'hui.

Osons imaginer des paris fous grâce à eux nous pouvons rencontrer des personnes qui nous aident à les relever.

Crions que prendre des cours de latin ou d'anglais développe bien plus de compétences que la seule maitrise de la langue .... à la condition de rencontrer des personnes qui valorisent les efforts de l'apprenant et présument de ses compétences et de ses envies!

MERCI MESDAMES !



50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout