• Marilyn

Demander...

Aujourd'hui au cours du cours d'Anglais avec Anna nous avons noté que Hugo avait doublé le nombre de questions posées... Bon le score est encore fort mince (on est à deux questions au cours de l'heure!) mais c'est un vrai progrès ... Non pas en tant que compétence linguistique mais plutot en compétence de communication. Hugo qui a si peur de parler aux gens, Hugo qui se met à poser des questions ... voila qui est nouveau!

On connaissait le Hugo poète le voila qui questionne, qui demande... quelques heures après le cours d'anglais nous voila dans une grande surface associée à la culture, nous cherchons du papier transfert pour imprimer un son dernier poème Moi le gladiateur au dos d'un t-shirt présentant un casque grec! Un peu puriste ce mélange d'élément grecs et romains me chatouille mais je trouve le texte si parlant que j'ai mis mes questionnements de coté.

Hugo traine dans le rayon des jeux et des puzzles. Je lui demande donc si il veut me dire quelque chose connaissant sa passion pour me faire faire des puzzles, je pense bêtement qu'il en a vu un qui lui plait. J'attends donc devant les puzzles, Minspeak toujours en bandoulière et Hugo s'approche de l'écran et double clique sur les dés pour faire apparaitre la liste des jeux de société et j'entends alors le mot "scrabble".

NON JE N'AI PAS ACHETE TOUS LES SCRABBLES DU RAYON! (vous pouvez me féliciter!!!!!)

Je n'ai même pas acheté de scrabble dans ce magasin! à mon grand désarroi, il n'y avait que le modèle de voyage que nous avons déjà à la maison et dont les tuiles sont assez difficiles à manipuler pour Hugo. J'ai donc expliqué posément à Hugo ma déception de ne pas accéder à sa demande et la raison.

J'ai l'impression que ce moment fut davantage frustrant pour moi que pour lui qui semble avoir entendu mon raisonnement et qui est rassuré ... Nous allons avoir un grand scrabble à la maison mais avant de le trouver je manipulerai les tuiles du modèle de voyage que nous avons à la maison pour lui!


J'espère que cela n'aura pas éteint sa démarche de communiquer ... Parce que je vous avoue, pour moi l'émergence de la communication spontanée chez Hugo est à chaque fois un émerveillement !


En fait, plus les jours passent plus je prends conscience que l'entrave la plus sévère à la communication de Hugo n'est pas un problème d'apprentissage de vocabulaire ou d'utilisation de Minspeak comme d'aucuns ont pu le penser mais le fait d'oser s'exprimer, d'entendre sa voix retentir de voir l'effet de ses mots sur les autres , bref toutes ces choses qui font la communication sans que l'on y prête attention de prime abord. Et croyez moi, elles sont bien plus difficiles à apprendre à Hugo que des places de pictos sur un clavier pour apprendre à dire un mot.

Le plus difficile c'est que pour dépasser ses difficultés, lui montrer les chemins, lui montrer que l'on peut utiliser son outil ne semble pas l'aider à progresser, au contraire même ...

Prenant conscience de ses difficultés près de trois ans après choisi Minspeak je me dis que mon choix coup de cœur est finalement extrêmement pertinent pour Hugo.

La combinaison des pictos permet qu'il construise sa propre langue comme il peut le faire avec les lettres lorsqu'il écrit ses poèmes et m'a évité de me placer en exemple ce qui ne manque pas de renforcer ses difficultés de prise de parole comme lorsque j'ose prononcer un mot en anglais et non pas déclamer les lettres désignées pour composer sa réponse.

Mais un mot après l'autre, les choses se mettent en place en douceur, on prend juste le temps de savourer les progrès...



49 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout