• Marilyn

ça a l'air de rien

ça à l'air de rien et pourtant j'espère bien que ça va les aider les loulous du dispositif ULIS sur lequel je travaille... pas tous, juste ceux qui sont un brin réfractaires avec les lettes.

De mes années " je joue à apprendre" avec Hugo, des quantités énormes de matériel encombrent encore mes étagères... dont des pochettes avec des lettres autocollantes en mousse.

Et j'ai eu envie d'inventer la même chose que le livre à compter mais avec des lettres! un livre à phonème... ça claque moins dans le titre mais l'idée est là: créer un livre dans lequel l'apprenant compose des phonèmes en tournant les pages!

Mais quelle drôle d'idée me direz vous! Certes je vous l'accorde mais ainsi, deux par deux (dommage ils sont trois non lecteurs sur mon dispositif !) on peut un tourner les pages pour "inventer un phonème" et l'autre découvrir celui qui a été composé et tout cela en écartant la double tache d'écriture ou de déchiffrage d'une graphie moins académique.

Comme les investissements étaient limités, j'ai décidé d'essayer ... on était en risque 0. Amandine m'a servi de lutin ... repérer toutes les consonnes de couleur bleu dans et de voyelles roses (là on a été en échec pas de rose dans mes lettres, alors on a pris du orange) dans mes collections de lettres autocollantes demandait une petite heure que je n'aurai peut être jamais trouvé. Mon lutin a aussi usé du massicot pour me faire les jolis petits carrés qui servent de page!

On envisage, dès que j'aurai retrouvé ma dernière collection de lettres (c'est d'ailleurs pour ce la que je range mes étagères et que j'ai retrouvé le carton des pictos PECS dont je vous ai parlé très tot ce matin!) de compléter notre création à qui il faudra trouver un nom par les sons complexes. Vous savez les ON, OI, EAU et leurs copains qui vont venir faire chanter les consonnes.

mais je ne pouvais pas attendre!! Fallait que je vous en parle dès immédiatement! que vous ayez le temps aussi de commander des lettres autocollantes en mousse au bonhomme rouge qui va bientôt égayer nos chaumières! Pourquoi en mousse, pourquoi ne pas uniquement les dessiner (la mousse ça lui donne une drôle de forme à ton livre)?

parce que la mousse c'est du relief et ainsi on peut renforcer l'apprentissage de la forme de la lettre par d'autres entrées sensorielles...

En outre, la mousse va aider les jeunes à tourner les pages en laissant un espace entre deux pages et pour des petites mains parfois malhabiles c'est pas négligeable!

Moi j'ai hâte de l'expérimenter en vrai ce livre car en l'assemblant, j'ai découvert qu'il avait un autre pouvoir magique.... il permet d'appréhender l'ordre alphabétique, celui qui est si important pour chercher dans le dictionnaire (bon avec les outils numériques, je ne suis pas sure que cette compétence soit indispensable pour les jeunes d'aujourd'hui ... mais en tant que parent ou enseignant, on est toujours fier des compétences de nos loulous et on en travaille une de manière indirecte!

Un écueil ( lié à l'utilisation de matériel de récupération!)... on travaille en majuscule mais il semblerait à la lecture des neurones de la lecture que la casse des lettres n' impacte pas le chemin neuronal de la lecture (Stanislas DEHAENE in les neurones de la lecture) .



811 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône

©2018 by Trace ta voiX. Proudly created with Wix.com