"Les filles, on les éduque on ne les instruit pas "

Mais pourquoi ??

Mais pourquoi un tel titre pour un post de ce blog?

Samedi lors d'un trajet en voiture, j'étais en compagnie de Michelle Perrot, (enfin j'écoutais France Inter et elle était invitée dans une émission sur les femmes puissantes.) Michelle Perrot, c'est ma première année de fac, le cours du jeudi matin de huit à dix. Ma découverte de l'histoire du monde ouvrier et de l'histoire des femmes! Je vous rassure, je n'irai pas plus loin dans mon récit autobiographique et les souvenirs afférents, mais cette citation est venue éclairer une question qui me trotte dans la tête depuis presque 14 ans!


Comment expliquer clairement le travail que j'ai accompli pendant des années avec Hugo en faisant la différence entre ce que je proposais à Hugo et ce que lui proposaient ses éducatrices ?


Autant entre nous les choses étaient clairement définies, autant lorsqu'il était nécessaire d'expliquer à une tierce personne , tout était embrouillé!

Et samedi, en entendant cette phrase, tout est devenu beaucoup plus clair. j'ai rapidement remplacer le mot "fille" par "les personnes en situation de handicap". et j'ai immédiatement compris que ce n'était pas qu'une simple question de vocabulaire. Si les deux mots peuvent sembler synonymes, au final les objectifs, les attendus diffèrent!

J'ai immédiatement comparé la durée du temps "éducatif" proposé à une personne en situation de handicap dans une institution à celle du temps d'instruction. Des réminiscences de cours sur les mouvements ouvriers et l'importance de l'instruction dans les luttes sociales, plus récentes, des discussions avec des amies sur l'importance de l'alphabétisation des femmes se sont télescopées!

J'ai pris conscience qu'éduquer c'était apprendre à se comporter selon les critères attendus, une jeune fille doit savoir broder et tenir sa maison pour être bonne à marier et non apprendre à lire et à réfléchir. Si aujourd'hui la question ne se pose plus au niveau du genre, elle se pose d'une autre manière.

Vous aurez compris l'analogie. Quid de l'instruction des personnes en situation de handicap?


Les éducateurs (spécialisés et de jeunes enfants ) sont indispensables non pas pour apprendre aux personnes handicapées à vivre dans la société mais pour nous apprendre à vivre ensemble. C'est à dire pour apprendre aussi à Monsieur et Madame Tout Le Monde à respecter les besoins particuliers, par exemple à prendre le temps d'écouter les réponses d'Hugo quand on lui pose une question, à lui parler à lui et non à moi... bref toutes ces petites choses qui changent la place et le regard posé sur la personne.

Samedi, j'ai pensé à toutes ces heures d'accompagnement sur les séances de rééducations qui avaient forgé mon regard. (promis je vous en parle rapidement dans un autre post!)

Samedi, j'ai compris que Hugo avait bénéficié de temps d'instruction ET de temps d'éducation conséquent.

Samedi, j'ai pris conscience que l'éducation sans l'instruction pouvait permettre d'assoir la domination (je sais le terme est fort!) sur les personnes qui n' ont pas bénéficié d'instruction.

Cette citation renforce mon intuition : les personnes avec des besoins complexes de communication doivent travailler sur deux axes : COMMUNIQUER et APPRENDRE (aller vers les apprentissages fondamentaux ).

Ces deux éléments sont indissociables et indispensables pour aller vers une égalité des droits. Les apprentissages et la communication permettent de modifier la relation à l'autre et donc le regard! Ecouter cette émission m'a permis de voir des lignes communes et que toujours, à ma connaissance, l'accès à l'instruction reste un vecteur de limitation des différences de droits !

Comment avoir accès à l'instruction lorsqu'on est en situation de handicap et que les défis, du quotidien remplissent les journées?


Mais cette citation aussi me donne pas mal d'espoirs... N'oublions pas que les femmes n'ont voté qu'après la deuxième guerre mondiale! Les choses peuvent changer. Il n'existe pas de réponse stéréotypée (cela serait trop simple et donc pas drôle) mais des solutions à bâtir sur mesure .



124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout