• Marilyn

Dilemne!

Mais comme c'est compliqué de communiquer. Il faut un message, une idée à transmettre, la mettre en mots et surtout il faut une personne en face à qui délivrer le message, celui qui écoute! Lorsque l'émission du message est difficile, parce qu'elle ne se fait par les canaux traditionnels de l'oralité, il est INDISPENSABLE de développer des compétences d'écoute chez la personne à qui le message doit être délivré, le partenaire de communication! C'est peut être pour cela que c'est si difficile d'avoir de bons partenaires de communication! Ils sont pourtant essentiels au développement de la communication sous toutes ses formes, et pas forcément uniquement de la demande qui risque de renforcer le coté TYRAN de nos enfants et je parle en connaissance de cause!

Bref, c'est compliqué d'être un partenaire de communication!

C'est compliqué car le message est souvent codé et caché! Un des outils de communication fétiche de Hugo est Youtube! Oui vous avez bien lu... Hugo utilise Youtube pour me délivrer ses messages. Il connait par coeur certaines répliques de certains dessins animés et les ressort à bon escient et les répète en boucle! jusqu'à ce que je les entende!

C'est extrêmement déstabilisant. Selon les contextes, il va chercher Trotro, Samsam ou petit ours brun pour les utiliser comme interprètes. Alors oui ça a un coté drôle parce que les dialogues sont bien ciselés . L'autre jour il a bouclé sur cette phrase: " c'est bien d'avoir un fils ça vous admire, ça vous aime, ça vous apporte des harengs au petit déjeuner" (Samsam). Mais comment lui expliquer que si les phrases sont totalement adaptées, elles renvoient une image d'incompétence. Ces dessins animés sont destinés à des très très jeunes enfants. Et la majorité des personnes qui l'entendront n'écouteront pas le message et ne percevront qu'un centre d’intérêt aux alentours de 18 mois.

Ce soir au coucher (oui je connais la théorie ...pas d'écrans avant le coucher mais mon coté pragmatique prend le dessus!) il a ainsi parlé des cauchemars à travers Samsam. Ces dessins animés sont vraiment un outil de communication complémentaire lorsqu'on sait les écouter mais ils l'enferment dans une image d'incompétence! et pourtant je suis sidérée par la mémoire indispensable pour fonctionner ainsi. Il sait identifier un très grand nombre de phrases dans un grand nombre de dessins animés et même repérer à peu près quand la phrase va être dite pour boucler dessus! et pourtant regarder Trotro à 14 ans renverra toujours une image d'incompétence! Alors que faire? le priver de Trotro parce que ce n'est plus de son âge, ce serait en quelque sorte le priver d'un de ses outils de communication ! accepter qu'il ait accès à ses dessins animés peut aussi être enfermant dans une image d'incompétence!


Je pense une fois de plus que la solution sera dans la nuance... diversifier les partenaires de communication avec des outils plus conventionnels essentiellement Minspeak et son clavier papier et limiter les conversations par dessins animés interposés aux temps sur lesquels la tablette est autorisée.


59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout