La bonne pièce??

Hugo adore faire des puzzles ... ou plus exactement, Hugo adore me voir faire ses puzzles. Pendant longtemps je n'ai pas vraiment compris ce que cela lui apportait, comment il fonctionnait pour avoir quelque soit le puzzle concerné une pièce préférée qu'il retrouve au milieu de la boite. Pendant des années, j'ai décrit les dessins, les couleurs, les formes des pièces avec les trous et les bosses. On a essayé de mettre du sens aux scènes que nous reconstruisions... Hugo arrivait de mieux en mieux à positionner des pièces de plus en plus petites et ça me satisfaisait. On profitait des puzzles pour commenter et pour apprendre. On adore les puzzles de géographie et d'Histoire. Nos préférés avec Hugo les puzzles Djecco et en particulier la collection Observation. (mais je vous en parlerai une autre fois!)

A force de les refaire ensemble, Hugo prend de plus en plus d'initiative et en l'observant, je me rend compte que Hugo sait approximativement la place de chaque pièce. Ce n'est ni la couleur ni la forme qui le guide, juste la place à laquelle la pièce doit aller. J'ai l'étrange sensation qu'il joue à la bataille navale avec les pièces de puzzle et qu'il essaye de les placer non pour refaire un dessin mais en fonction d'une cartographie. C'est assez surprenant de le voir réagir ainsi et ça me fait forcément penser à la manière dont il appréhende Minspeak avec parfois des erreurs liées à un décalage dans la touche appuyée.

Et si Hugo fonctionnait essentiellement avec la mémoire de la place?

Une piste à creuser pour l'appropriation de Minspeak?

Une piste pour apprendre Minspeak aussi autrement? Reproduire l'écran central de Minspeak et le découper en pièces de puzzle. Parce pour parler avec Minspeak il faut savoir où sont les différentes pièces, c'est la base de la planification motrice!

Et si ces compétences qui émergent chez Hugo pouvaient l'aider à parler avec Minspeak?

Une piste à creuser en tout cas!



34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout