J'adoooore la langue française...

Et oui vous savez... Hugo est un ado utilisateur de Minspeak! Mu par les hormones, le corps et en particulier les cordes vocales changent, c'est la mue!

C'est drôle, c'est le sujet dont on a parlé en orthophonie lors de la reprise jeudi dernier. C'est drôle que lors d'une discussion ce matin Hugo me dise un peu sous la forme du secret que sa voix dans Minspeak est un peu "pomme pourrie" qu'il ne s'y reconnait pas. Et oui qui apprécie entendre sa voix enregistrée? Pas moi en tout cas!

C'est drôle et terrible à la fois car visiblement cela freine énormément son utilisation de l'outil. C'est un peu ce qui sous tendait dans certaines de ces prises de parole sans que j'en comprenne réellement le sens.

Qu'à cela ne tienne, une voix électronique, ça se change beaucoup plus facilement qu'une voix humaine! et ça c'est hyper positif, alors autant le souligner!

C'est drôle et terrible car cela fait partie des craintes que j'avais en ouvrant le carton le 13 décembre 2018. A l'époque j'avais déjà la sensation que la voix était aussi une signature, un peu comme un grain de beauté sur un visage.

Nous voici donc partis dans les réglages. Pour info c'est super intuitif d'aller changer une voix, je pensais galérer et même devoir faire appel à un ami (-le SAV ou le groupe Facebook!) mais même pas!

Peu de voix masculines dans les réglages. Nous les passons en revue. Hugo en trouve une moins pire. Il adopte désormais la voix de Thomas et nous jouons avec les réglages afin de personnaliser en fonction de ses envies.

Outre ces détails somme toute assez peu intéressants, ce qui me parle beaucoup c'est la nécessité "d'adopter" la synthèse vocale comme une extension de la personne. Adopter le mot n'est pas trop fort! ça veut dire aussi grandir avec, oser changer de voix, mais aussi avoir une voix qui aille à l'utilisateur. C'est un peu comme des chaussures; Elle doit être adaptée, correspondre à une personnalité, à un âge.

C'est d'ailleurs assez difficile de savoir s'identifie et accepter une voix électronique car nous n'y sommes jamais confronté dans les échanges, excepté sur le quai d'une gare. Les représentations sociales de personnes avec des outils de communication sont extrêmement rares. Et aucune identification n'est possible. Hugo a été sidéré d'écouter Stephen Hawking s'exprimer et "dire des choses intelligentes" (dixit Hugo) avec son outil de communication.

Comme la voix humaine, la voix électronique doit pouvoir changer certes pas tous les jours mais pour répondre aux grands changements de la vie. Pensez-y! et je vous pose une question: Qui a choisi la voix de la synthèse vocale chez vous?

Donner une voix c'est aussi donner une voix ( et aussi donner une voie à mon sens mais on s'égare !) alors choisir sa voix c'est aussi un élément d'autodétermination! ( mais on en reparlera!)

(Ps désolée j'ai fait la photo depuis l'ordinateur, plus simple après la rédaction de ce post mais sans voix !)


87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout