Euréka!

Mis à jour : janv. 3

J'ai trouvé la réponse à la question posée par Line Perrin dans le titre de son schéma (Pourquoi on communique? ou le superbe soleil de la communication)! On communique pour exister, pour exister dans le regard des gens qui nous autorisent à communiquer avec eux!

Depuis plusieurs semaines, j'ai imprimé ce soleil si généreusement offert par Line. Il a trôné un temps sur le bar en attente de plastification avant d'égayer la porte du frigo sur laquelle sont épinglées toutes les choses importantes. Poser régulièrement mon regard dessus me donne une source d'inspiration sur les axes de travail pour travailler la communication avec Hugo.

Et j'ai l'impression, depuis que je "fréquente" régulièrement ce soleil que la communication prend une autre place... Je m'explique. Pendant un temps avec l'arrivée de Minspeak dans notre vie, j'ai eu l'impression de chercher une solution technique aux besoins en communication de Hugo. Désormais, j'ai la sensation que cette recherche technique prend une autre envergure... une dimension complémentaire: la dimension humaine .

C'est fascinant de voir Hugo avec ses difficultés de communication se servir de ses outils, de ses mots pour aller vers les gens.

Le premier pas, je vous l'ai raconté dans le post précédent. Le rendez vous avec son orthoptiste qui lui demandait pourquoi il ne pouvait pas lire des livres seul. Voir ses doigts danser au dessus des lettres pour exprimer ce qu'il ressentait était fascinant et je n'avais pas encore pris conscience du mécanisme déclenché. Pour la première fois un vrai dialogue s'instaurait et je n'étais que le médiateur.

Quelques heures après, nous allions faire quelques emplètes dans un de ses endroits préférés qui regroupe plusieurs magasins. Accueilli dans le magasin de thé comme à son habitude avec les meilleurs égards, Hugo a communiqué comme à son habitude avec les salutations d'usage. Puis nous nous sommes rendus à sa demande dans le magasin de chocolat et là... il fallait attendre. Nous avons attendu. Nous sommes rentrés et là, déception! La personne responsable du magasin était absente. Hugo fait le tour du magasin, ne veut rien acheter (dommage!) et se fige devant un vendeur qui le salue. Hugo répond avec les salutations d'usage et reste en suspend avec Minspeak. Il a autre chose à dire c'est certain!

Je l'invite à continuer. C'est difficile pour lui. Il n'a pas de schéma de communication préparé. Il nous dit donc " Dire bonjour" et là tout s'éclaire autant pour le vendeur que pour moi. Hugo venait chercher la communication avec une personne dont il ne connait pas le nom mais qu'il apprécie. Peu importe ce qui se passe dans le magasin, ce monsieur prend toujours le temps de venir le voir, lui parle comme il me parle à moi ou à un autre client et lui montre le même respect qu'à n'importe qui. Aussi, pas question de passer devant son magasin sans aller le saluer. Face à la déception d'Hugo peu visible l'autre vendeur m'a proposé de transmettre le message et Hugo a quitté le magasin en disant " je suis content /merci/ au revoir/à la prochaine" .

Quelques heures après ce moment, alors que j'étais en grande discussion avec des amies, Hugo est venu me voir pour me dire "maman me manque" ce qui a suscité pas mal d'incompréhension sur le moment et qu'il m'a fallu plusieurs heures pour comprendre... Et oui depuis Noel je suis moins disponible intellectuellement pour lui et pour la première fois, il me le dit de manière adaptée. Nous sommes alors partis faire une longue ballade à vélo hier après midi afin de parler ensemble de tout cela. Car rien ne vaut les mots mis sur les maux! et nous avons dépassé un monsieur assez agé qui nous a salué d'un "bonjour monsieur dame". l'attitude de Hugo a changé. il a cessé de pédaler et a posé la main droite sur la sacoche du vélo qui contient les lettres. Il a donc pu dire "Bonjour Monsieur " au monsieur qui était tout ébahi. Au retour, nous avons recroisé ce Monsieur et Hugo de s'arrêter de nouveau et de lui dire "Merci Monsieur de m'avoir parlé" .

C'est là, à ce moment très précis que tout s'est assemblé dans ma pensée... Et si le chainon manquant était là ? le regard posé, la place ouverte dans la discussion? complémentaire à tous les outils, l'envie vraie de communiquer, celle qu'on ne peut pas feindre et qui permet de se sentir en confiance...

Que 2021 nous ouvre de belles perspectives de communication vraie avec de vrais partenaires de communication, de vrais échanges quelques soient les sujets!


Bonne année à tous!


Et je remercie Line Perrin, l'autrice de ce soleil de communication inspirant qui me permet de le reproduire ici!



80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout